Etude sur les avantages et inconvénients de la création d'une agence para-publique pour la gestion des aires de conservation au Mozambique

Etude sur les avantages et inconvénients de la création d'une agence para-publique pour la gestion des aires de conservation au Mozambique

La Fondation IGF a effectué une étude à la demande de la FAO sur les avantages et les inconvénients de la gestion des aires protégées (parcs nationaux, réserves de faune et zones de chasse) par un établissement para-public au Mozambique.

Objectif :

L’objectif de cette étude était d’étudier la faisabilité technique et économique de la création d’une structure para-publique pour la gestion des aires de conservation au Mozambique.

Pour cela, l’étude a d’abord analysé les institutions et les législations mozambicaines en matière de gestion des ressources naturelles, ainsi que les structures para-publiques de gestion des aires protégées déjà en place dans 9 pays dont 7 pays d’Afrique.

Elle a ensuite formulé des propositions et recommandations pour la gestion des aires protégées en étudiant les différentes options suivantes :

  • la gestion directe par l’état;
  • la gestion par une agence para-publique unique;
  • la gestion par plusieurs agences para-publiques;
  • la gestion par une structure privée;
  • la gestion par une ONG;
  • des gestions différentes en fonction des aires protégées.

L’option de gestion par une agence para-publique a été plus particulièrement étudiée. Les risques aux points de vue économique, écologique, socio-culturel et institutionnel de cette option ont été identifiés et évalués.

Les premiers résultats ont été présentés au Mozambique au cours d’un atelier national. Cet atelier, qui a eu lieu à Maputo, a permis d’amender et de valider l’étude.

 
 

Divers

  • Contacts
  • Mentions Légales
  • Plan du Site
  • Crédits
  • Alliantech
Vous êtes ici : ACCUEIL Actualité Archives 2007 Etude sur les avantages et inconvénients de la création d'une agence para-publique pour la gestion des aires de conservation au Mozambique