Des colliers émetteurs sur les dernières girafes d'Afrique de l'Ouest

Des colliers émetteurs sur les dernières girafes d'Afrique de l'Ouest

Les girafes d'Afrique de l'Ouest de la sous-espèce « peralta » (Giraffa camelopardalis peralta) ne subsistent plus que dans le sud-ouest du Niger, après avoir été exterminées dans tous les autres pays de la sous-région.

Tombée à moins de 60 individus dans les années 1990, cette petite population relique de girafes a trouvé refuge dans le terroir agricole de Kouré à une heure de route de Niamey. Grâce à l’Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger (ASGN), soutenue par ses partenaires dont le zoo de Doué La Fontaine, l’effectif est passé à 220 individus et a commencé à se disperser de plus en plus loin à la recherche de nouveaux habitats, ce qui pose des problèmes de survie pour les girafes et rend leur suivi très difficile. Jusqu'à présent, le suivi du cheptel était effectué par simple observation visuelle grâce à un répertoire photographique individuel qui permet d’identifier à coup sûr chacune des girafes.

Afin d’améliorer substantiellement les connaissances en matière d’écologie et d’éthologie et notamment de mieux suivre les migrations dans les nouveaux domaines vitaux, huit de ces girafes ont été équipées de colliers émetteurs lors d'une opération conduite du 8 au 12 février dernier. Ces colliers de la dernière génération de la technologie satellitaire permettront de localiser les animaux heure par heure pendant deux ans.

Pour mettre en place les colliers, les animaux ont été anesthésiés par une équipe internationale de vétérinaires. Placée sous la tutelle de la Direction de la Faune du Ministère de l’Environnement du Niger, l’opération a été mise en œuvre par l’ASGN. Le Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM) a contribué substantiellement au financement. La Giraffe Conservation Foundation (GCF) a apporté son expérience et son expertise spécialisée en matière de girafes. La Fondation Internationale pour la Gestion de la Faune (Fondation IGF) quant à elle, a coordonné l’opération et son Directeur, le Dr Philippe Chardonnet, a assuré le monitoring des anesthésies.

Il convient de souligner qu’il s’agit là d’une méthode très innovante puisque c’est seulement la 2è fois que des colliers émetteurs sont mis en place sur l’espèce girafe.

 
 

Adresse :

Fondation Internationale pour la Sauvegarde de la Faune               

58 rue Beaubourg

75003 Paris

Divers

  • Contacts
  • Mentions Légales
  • Plan du Site
  • Crédits
  • Alliantech
Vous êtes ici : ACCUEIL Actualité Archives 2010 Des colliers émetteurs sur les dernières girafes d'Afrique de l'Ouest