Co-gestion de la Réserve Nationale de Gilé et développement de sa périphérie, Mozambique

Co-gestion de la Réserve Nationale de Gilé et développement de sa périphérie, Mozambique

La Fondation IGF est à nouveau pionnière... En s'associant au Ministère du Tourisme du Mozambique, elle devient la première ONG française à co-gérer une Réserve de faune en Afrique Australe.

 

 

L'enjeu central de ce projet est de concilier la sauvegarde du dernier espace sauvage de la Province de Zambézia et le développement durable des populations locales. Grâce à diverses caractéristiques, la Réserve Nationale de Gilé (RNG) possède à la fois un fort potentiel en termes de conservation de la biodiversité et de développement local:

  • La RNG représente une des plus grandes forêts intactes de miombo d'Afrique Australe;
  • La RNG est la seule aire protégée du Mozambique qui soit totalement inhabitée;
  • La RNG abrite toujours une grande faune diversifiée, avec des espèces phares comme l'éléphant, l'hippotrague noir, le lion, le lycaon ou encore le léopard;
  • L'Ouest de la RNG est peu peuplé, ce qui offre la possibilité d'y créer une zone où seront développés des programmes de gestion communautaire des ressources naturelles et en particulier de la faune sauvage (chasse villageoise, écotourisme, etc.).

La Fondation IGF est partenaire du Ministère du Tourisme mozambicain pour co-gérer la Réserve Nationale de Gilé, et intervient à ce titre dans tous les stades du programme de réhabilitation de la Réserve. Catalyseur de la recherche des financements, la Fondation met également son expertise à disposition pour réaliser les études et suivis écologiques nécessaires à l'actualisation du plan de gestion de la Réserve (élaboré en 2002), et mettre en oeuvre les actions pour permettre d'atteindre les objectifs spécifiques suivants:

  • Réhabilitation et renforcement de la gestion de la Réserve;
  • Suivi écologique et restauration de la faune;
  • Développement communautaire en périphérie;
  • Valorisation durable de la Réserve et de sa zone tampon.

Un protocole d'accord pour la co-gestion de la Réserve Nationale de Gilé a été signé le 5 juin 2007 entre le Ministère mozambicain du Tourisme et la Fondation IGF.

Une première évaluation de la RNG et de sa périphérie a été effectuée à l’occasion d’une mission composée de François LAMARQUE et Hubert BOULET du 3 au 13 juillet 2007. Cette mission a permis de définir un programme d’actions d’urgence exécuté par la Délégation Provinciale du Tourisme de Quelimane et de collecter les informations nécessaires à la préparation d’un document de projet.

Une mission d’ inventaire écologique de l’ensemble de la RNG a été réalisée par Pascal Mésochina d’octobre à décembre 2007. Ce nouvel inventaire a permis d’établir une situation de la grande faune et des activités humaines dans la Réserve.

Le document de projet rédigé à la lueur des deux missions précitées a été présenté pour financement à des bailleurs de fonds institutionnels, comme le FFEM et l'Union Européenne et à des donateurs privés. Par ailleurs, un certain nombre de bailleurs privés ont déjà contribué au financement des premières missions préparatoires.

Parallèlement, la Fondation IGF a créé une branche mozambicaine. Cette étape constituait un passage obligé pour donner à la Fondation IGF une existence légale auprès des institutions mozambicaines, condition indispensable à la mise en œuvre du projet.

 
 

Divers

  • Contacts
  • Mentions Légales
  • Plan du Site
  • Crédits
  • Alliantech
Vous êtes ici : ACCUEIL Projets et Activités En Cours Co-gestion de la Réserve Nationale de Gilé et développement de sa périphérie, Mozambique