Conflits Homme-faune sauvage

Conflits Homme-faune sauvage

La Fondation IGF participe à la réflexion sur les conflits Homme-faune sauvage et à la recherche de solutions pour les atténuer.

Quel enjeu ?

Les conflits Homme-faune sauvage sont un problème réel sur tous les continents. Ils ont d'importantes conséquences en termes de sécurité alimentaire, de sécurité et bien-être des populations locales, de micro et macro économie, mais aussi, de conservation de la faune sauvage.

La réduction de ces conflits est donc une priorité absolue dans la mesure où elle est susceptible d'améliorer à la fois la sécurité alimentaire en diminuant les impacts négatifs de la faune sur les cultures et le bétail, et la conservation de la faune en modifiant l'attitude négative de nombreuses communautés locales à son égard.

Quel role pour la fondation IGF ?

Situés au carrefour de la conservation et du développement, les conflits Homme-faune sauvage sont au cœur des préoccupations de la Fondation IGF.

La Fondation IGF a ainsi rédigé plusieurs ouvrages et synthèses bibliographiques sur cette problématique en collaboration avec la FAO ou sur ses financements propres. On peut citer à cet égard :

  • Chardonnet, P., Fritz, H., Crosmary, W., Drouet-Hoguet, N., Mallon, D., Bakker L., Boulet H., & Lamarque, F. (2010). Managing the conflicts between People and Lion. Review and insights from the literature and field experience.
  • Lamarque, F., Anderson, J., Chardonnet, P., Fergusson, R., Lagrange, M., Osei-Owusu, Y., Bakker, L., Belemsobgo, U., Beytell, B., Boulet, H., Soto, B. and Tabi Tako-Eta, P. (2009). Human-wildlife conflict in Africa: an overview of causes, consequences and management strategies.
  • Cavalcante Santos, C. et al. ( in press). Onças e a cohabitação humane no Pantanal brasileiro.

Les deux premiers ouvrages seront prochainement publiés par la division Forêt de la FAO en français et en anglais.

Parallèlement à ces publications, la Fondation IGF a présenté deux communications sur les conflits Homme-faune sauvage en Afrique sub-saharienne lors la seizième réunion de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique de la FAO qui s'est tenue à Khartoum, Soudan, du 18 au 22 février 2008. Elle a également animé une table-ronde sur ce sujet lors de la session du "Groupe de Travail sur la Gestion de la Faune sauvage et des Aires Protégées" qui s’est tenu la veille de la Commission, et a contribué à la rédaction des recommandations qui ont été présentées en séance plénière.

Enfin, la Fondation IGF contribuera prochainement à l'identification d'un projet FAO portant sur la réduction des conflits Homme-faune sauvage. Ce projet de coopération technique (PCT) pourrait être un projet pilote destiné par exemple à tester une ou plusieurs mesures d'atténuation.

Les résultats

Grâce aux nombreux travaux et études récents auxquels a participé la Fondation IGF, l’importance des conflits Homme-faune sauvage tant pour le développement des activités humaines que pour la conservation des ressources naturelles et notamment de la faune sauvage est désormais bien connue non seulement des conservationnistes, mais aussi des développeurs.

Des politiques et stratégies nationales en matière de gestion des conflits Homme-faune sauvage sont conçues ou en cours de définition dans plusieurs pays. En Afrique, par exemple la Namibie a promulgué une politique en la matière fin 2007.

Des bases de données et des réseaux d’échange d’informations sur les conflits Homme-faune sauvage et leur gestion ont été constitués. C’est le cas notamment du “Human-Wildlife Conflict Collaboration" (HWCC) réseau établi suite à une recommandation du congrès mondial de l’UICN de 2003 et au lancement officiel duquel le Directeur de la Fondation IGF a participé à Washington en novembre 2006.

Des projets pilotes de gestion des conflits (prévention, protection, atténuation) sont lancés dans plusieurs pays.

 
 

Divers

  • Contacts
  • Mentions Légales
  • Plan du Site
  • Crédits
  • Alliantech
Vous êtes ici : ACCUEIL Projets et Activités En Cours Conflits Homme-faune sauvage